Méthodologie

Le projet se déroulera au cours d’une série d’étapes progressives, notamment :

  1. La recherche dans le domaine des jeux d’apprentissage
  2. Le développement du Research Game
  3. Le développement du matériel pour les enseignants
  4. La mise en place d’actions pilotes au niveau local
  5. La mise en place d’actions pilotes à grande échelle et un concours final
  6. La rédaction des documents utiles pour la reproduction du projet
  7. L’organisation d’ateliers et parcours de formation pour les enseignants.

Le projet prévoit deux actions pilotes qui produiront un nombres de tests suffisants afin de permettre aux écoles d’utiliser de façon toute à fait autonome les ressources crées par le projet aussi après la fin de sa période de financement.

On complètera quatre ultérieurs ensembles des tâches de travail pour assurer la qualité du projet et sa dissémination dans l’avenir.

1. La recherche sur les jeux d’apprentissage

Une recherche sera entreprise pour donner le contexte et des informations supplémentaires sur l’utilisation des jeux d’apprentissage dans le cadre de l’éducation, en se concentrant sur les jeux à sujet scientifique ou écologique. Ceci comprendra le repérage de la littérature académique pertinente, et des bonnes pratiques reliées. On se dédiera avec une attention particulière au repérage des projets européens, en cours ou terminés, spécifiquement ciblés sur la science et l’écologie.
Le répertoire ainsi obtenu sera publié sur le site web du projet.
 
2. Le développement du jeu de recherche ‘Research Game’

Ceci comprendra le développement d’un cahier des charges complet et des documents de développement, qui définiront :

Ici on trouvera aussi l’analyse complète de tous aspects du jeu et du concours, accompagnée par une description détaillée des procédures à suivre. Sur la base de ces besoins, on produira un document explicatif des spécifications technologiques.

3. Le préparation du matériel pour les enseignants

Ce module de travail se chargera de développer toute une série des documents visant aux enseignants qui explique, à partir de leur point de vue, comment ils peuvent participer au jeu autant que facilitateurs.

4. Les actions pilotes au niveau local

En considérant la portée innovatrice du projet et afin d’assurer la meilleure qualité possible aussi bien que une efficacité élevée, il est prévu de mener trois actions pilotes à petit échelle (dans 6 écoles) pour pouvoir tester les résultats avant l’organisation du concours final.

Dans le cadre de ces actions pilotes, les six écoles utiliseront le jeu et produiront ses résultats, qui seront évalués par l’équipe du projet. Un prix sera également remis à cette occasion, de façon de motiver les étudiants à s’y appliquer sérieusement.

5. L’action pilote à large échelle (plusieurs écoles en partenariat) et le concours au niveau européen

L’action pilote à large échelle inclura au moins 30 écoles et 500 élèves d’au moins 6 pays européens. Chaque école travaillera en partenariat avec au moins une autre école située dans un pays étranger.

La plateforme servira d’espace de communication que les écoles et les élèves utiliseront pour préparer leur travail collectif sur le projet. Par exemple, imaginons que les étudiants veuillent examiner des niches écologiques ou les dommages subis par leur territoire d’appartenance, ils pourront par âpres comparer les résultats trouvés avec leurs partenaires européens.
 
6. Documentations pour la reproduction du projet

Les résultats et les connaissances acquises pendant la durée du projet seront concentrés dans un nombre de documents et un cours de formation, qui se concentrera sur la possibilité de pouvoir reproduire le projet même.

Le répertoire comprendra :

7. Les ateliers & les cours de formation pour les enseignants

Les cours de formation pour les enseignants agiront de outils d’introduction et véhicules de reproduction du projet. Les ateliers transmettront les innovations qui auront été testées et perfectionnées pendant le déroulement du projet.

Les ateliers auront lieu dans le Royaume Uni, l’Italie, le Portugal, l’Allemagne et la Turquie, et ils impliqueront les enseignants des écoles secondaires spécialisés dans des matières différentes ou avec des curricula interdisciplinaires, de préférence reliés à l’apprentissage de sciences.

Parmi les résultats du projet on trouvera la possibilité de comprendre comment les pratiques innovatrices développées peuvent être reproduites de façon interdisciplinaire. Les étudiants bénéficieront de l’immersion dans le monde de la recherche autant que acteurs clés, ils devront travailler ensemble comme dans un vrai groupe scientifique et devront collaborer avec des élèves d’autres pays.